HISTORIQUE

L’Institut Panafricain Cardinal Martino pour l’Enseignement Social de l’Église (IPCM) est né à l’initiative du Conseil Pontifical Justice et Paix, à l’issue de la deuxième Assemblée spéciale pour l’Afrique du Synode des Évêques autour du thème  L’Église en Afrique au service de la réconciliation, la justice et la paix .

La Conférence Épiscopale Nationale du Congo (CENCO) a accepté d’abriter pour l’Afrique cette institution de formation des formateurs en Enseignement social de l’Église. Érigé par le décret n° CENCO/PR/NDL/03/12/0000148/2009/H-4° du 03 décembre 2009, l’IPCM fonctionne sous le Haut Patronage du Conseil Pontifical Justice et Paix et l’autorité de la CENCO.

L’IPCM se veut une réponse au contexte marqué par les conflits armés, la violation des droits de la personne humaine, le pillage des ressources naturelles, la mauvaise gouvernance, le non-respect de la dignité de la femme. Il est appelé à être un haut lieu de formation des acteurs pour la promotion de la justice, de la paix et de la réconciliation en Afrique basée sur la doctrine sociale de l’Église que le Pape Benoît XVI définit, à juste titre, dans Caritas in veritate comme  l’annonce de la vérité dans l’amour du Christ dans la société .

Le siège de l’IPCM se situe sur le site de l’Université Catholique du Congo (UCC) a Mont-Ngafula, dans la ville de Kinshasa en République Démocratique  du Congo. Placé sous la tutelle académique de l’UCC, il jouit d’une autonomie de gestion.